La révolution est en marche

C’est lors d’un événement d’Iliad, maison-mère de Free, que Xavier Niel a présenté la sixième génération de Freebox. C’est au célèbre designer français Philip Stark que l’on doit ce nouveau look. Nommé Révolution, la box  sera toujours composé de deux boitiers : une destinée à la partie Internet / téléphone et une autre pour la télévision.

La Freebox Server embarque Wi-Fi N et le switch 4 ports Ethernet Gigabit (contre 100Mo pour la précédente). Autre nouveauté, l’apparition d’un disque dur NAS de 250Go. Côté téléphonie, l’intégration de la station DECT permet de relier jusqu’à 8 téléphones fixes. L’offre propose même les appels illimités vers les mobiles en France métropolitaine.
La Freebox Player est équipé d’un processeur Intel Atom 4100 cadencé à 1,2Ghz (contre 450MHz pour l’Evolution de SFR), et embarque même un lecteur Blu-Ray compatible 3D ! La télécommande possède le système gyroscopique (comme la Wiimote) et un gamepad sera fourni. Elle devient donc une console de jeu plus poussé que la v5.  L’apparition de haut-parleurs permet d’écouter les web-radios. Surfant sur la vague des boutiques en ligne popularisé par Apple, Free proposera un Freestore, boutique d’applications (gratuite ou payante) semblable à l’AppStore.

Côté tarif, la box coutera 119€ aux abonnés Free (moins 30€ par année d’ancienneté) et sera disponible le 3 janvier 2011. L’abonnement reste en revanche à 29,99€ par mois (+5,99€/mois pour un dégroupage totale). Compte tenu des offres concurrentes et des augmentations chez la plupart, l’offre de Free me semble la plus intéressante.

Abonné depuis un moment chez Free, je vais regarder à combien elle me revient. Une précommande n’est pas à exclure.

Description de l’auteur

rivaldovitor

Créateur du blog, webmaster, rédacteur, testeur... Pour résumer l'homme à tout faire du blog.

Aucun commentaire pour l'instant.

Laisser un commentaire